La mauvaise nouvelle
Farage met une droite au système politique britannique

Alors que David Cameron a confirmé que le référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni pourrait éventuellement se tenir avant (et non après) les élections générales de 2015, l’UKIP (United Kingdom Independence Party) a remporté une précieuse victoire lors d’élections locales qui portait sur une partie seulement du territoire britannique. Même si le Labour s’adjuge 29% des voix en moyenne, le parti europhobe de l’inénarrable eurodéputé Nigel Farage, traditionnellement faible en dehors des élections européennes, s’est adjugé la troisième place, avec 23%, juste derrière le Parti conservateur, qui a en revanche été lourdement sanctionné. Un signe de plus de la radicalisation des électeurs britanniques (ou, plus exactement, anglais), à un an du renouvellement du Parlement européen.


Espace réactions ()

A voir également

Autres semaines

3 juin 2013
20 mai 2013
13 mai 2013
7 mai 2013
29 avril 2013
24 avril 2013
16 mars 2013
26 février 2013
19 février 2013
14 février 2013
semaines precedentes
Ils nous tweetent
Facebook
Politique
Economie
Société & Médias
Développement durable
Affaires intérieures
Affaires extérieures
Bruxelles & Euro-bulle
France
UE 28
L’autre Europe
Monde
© Groupe Euros du Village 2010 | Mentions légales | Site réalisé avec SPIP | Réalisation technique et design : Media Animation & Euros du Village France