La bonne nouvelle
L’UE s’engage dans la lutte contre l’évasion fiscale

« Si une compagnie produit quelque chose dans un État, elle doit payer des impôts en proportion dans cet État ». Après le scandale Cahuzac en France, après les révélations concomitantes de plusieurs quotidiens européens sur les grands fraudeurs fiscaux, Algirdas Semeta, le commissaire européen à la fiscalité, entend montrer que la Commission prend le taureau par les cornes. Il encourage le Luxembourg et l’Autriche à coopérer avec les services fiscaux des autres États membres. De leur côté, les ministres des finances français, allemand, britannique, italien et espagnol ont adressé, le 9 avril, une lettre à Alirdas Semeta pour réaffirmer leur ambition d’évoluer vers un « FATCA » européen, du nom de cette législation américaine qui oblige un établissement financier à coopérer avec le fisc étatsunien.


Espace réactions ()

A voir également

Autres semaines

3 juin 2013
20 mai 2013
13 mai 2013
7 mai 2013
29 avril 2013
24 avril 2013
16 mars 2013
26 février 2013
19 février 2013
14 février 2013
semaines precedentes
Ils nous tweetent
Facebook
Politique
Economie
Société & Médias
Développement durable
Affaires intérieures
Affaires extérieures
Bruxelles & Euro-bulle
France
UE 28
L’autre Europe
Monde
© Groupe Euros du Village 2010 | Mentions légales | Site réalisé avec SPIP | Réalisation technique et design : Media Animation & Euros du Village France